LES ENERGIES A TRES HAUTS RISQUES

Le NUCLEAIRE

 

Le cycle de l'industrie du nucléaire présente l'avantage de produire des pollutions invisibles et inodores et surtout des maladies et décès "à effet retard". Voici en synthèse, une liste des nombreux risques inhérents à cette technologie où, et ce n'est pas étonnant, rien n'est maîtrisé :

 -- impacts sur la santé des êtres vivants suite aux accidents et incidents (1000 incidents en France en 2010 sans compter les incidents chez nos voisins européens dont nous ne sommes plus protégés par des douaniers)

 -- entreposage et transport des déchets auxquels on n'a toujours pas trouvé de solution depuis 60 années - problème majeur auquel aucune solution n'est en vue (d'où l'accumulation de milliers de tonnes de matières fissiles notamment en France).

 -- prolifération des armes nucléaires par le biais du nucléaire dit "civil"

 -- risques terroristes, risques sismiques et climatiques (inondations, raz-de-marée, canicules, etc.), erreurs humaines, erreurs de fabrication, erreurs de conception, etc..

 -- absence de solutions (et pour cause) pour les populations en cas d'accident majeur

 -- secret d'état sur le coût du démantèlement (nos enfants paieront)

 -- dépendance envers l'uranium qu'on extrait au mépris de la santé des populations de pays lointains et du saccage de leur environnement

 

Mais, pourquoi, diable s'inquiéter puisqu'en général on n'en meurt que plusieurs années plus tard (dans l'oubli général)!

 

   Sur Arte: Nucléaire - A été diffusé le 25/03/2011 une programmation spéciale suite aux évènements au Japon:

     -"Alerte maximale": Au lendemain d'une catastrophe nucléaire, la démonstration de l'impossible gestion d'un accident nucléaire et de l'impuissance et désarroi de la population. Film autrichien (2008)

 

LES SUBTILITES DE LA RADIOACTIVITE

Une confusion est volontairement entretenue entre les effets de la radioactivité par contact externe et par inhalation/ingestion: ce n'est pas du tout la même chose! Ainsi, la mesure de la radioactivité peut être relativement faible mais extrêmement dangereuse lorsqu'il y a ingestion ou inhalation des particules! C'est le cas avec, par exemple, la présence de plutonium qui émet un rayonnement alpha. Les mesures de la radioactivité qui sont communiquées (toujours avec retard) aux citoyens lors d'incidents de fonctionnement ou d'accidents nucléaires sont donc volontairement incomplètes. 


Iode 131, Cesium 137, strontium 90, plutonium et autres rejets radioactifs :

On parle beaucoup de l'iode 131 radioactif parce qu'on veut faire croire qu'il y aurait une solution en utilisant des pastilles d'iode (en fait, c'est un véritable casse-tête à gérer, trop compliqué et par conséquent pratiquement personne n'en a!).

Il faudrait aussi qu'on nous informe sur la présence des autres poisons radioactifs comme le césium 137, mais là, il n'existe pas d'artifice (comme des pastilles magiques) qui pourrait laisser croire qu'il y aurait une sorte de réponse. Le césium est particulièrement toxique et écotoxique. Il affecte a priori tous les êtres vivants et d'autant plus s'ils sont jeunes. Sa toxicité est chimique, mais elle résulte surtout et probablement presque essentiellement de ses propriétés radiologiques.

Quant au strontium il ressemble tellement au calcium que notre corps le fixe dans les os provoquant des maladies désagréables comme la leucémie.

 

Pour ce qui concerne les effets radiatifs et ionisants, il faut donc bien distinguer l'exposition externe, et l'exposition interne. Cette dernière est beaucoup plus dangereuse. Si l'on reprend l'exemple du Césium 137, une fois ingéré, sa toxicité est fortement exacerbée par le fait que le césium est un analogue du potassium. Ceci fait qu'il est rapidement assimilé, dans n'importe quelle partie de l’organisme, d’où il ne sera éliminé qu’avec une période biologique de 70 jours environ. Dans un même environnement, l'enfant, qui a des besoins en potassium plus importants que l'adulte, en absorbe et en fixe plus que ce dernier.

 

Chouette, la radioactivité a baissé je peux donc retourner chez moi? Et bien NON!! Car les sols sont contaminés et il ne faut toucher à rien - on peut prendre le risque d'y retourner mais en se tenant debout ou mieux en s'essayant à la lévitation !

NOS PROJETS EN COURS

Déplacements alternatifs

 

5 novembre 2018:

Proposition de collaboration avec les mairies pour oeuvrer ensemble.

Pour suivre les différentes étapes de ce projets,

 

cliquer ici vers la rubrique

 "Déplacements alternatifs

===============

Nous sommes sur Facebook:

 

facebook.com/lebeausset

environnement

=================

NEGAWATT:

Association NégaWatt: La Transition énergétique.

Vidéo et documents sur : http://www.negawatt.org/association.html

INSCRIPTION A NOTRE LETTRE D'INFORMATION

Si vous n'êtes pas adhérent à l'association, vous pouvez vous inscrire à notre Lettre d'Information ici (faites "Entrée" après avoir rempli le formulaire)

* champ requis